1990-2006, l'essor de l'action d'ESFT au Togo

Ces années 1990-2006 ont permis l'essor de l'ESFT au Togo, jusqu’en 2007, date à laquelle a démarré le projet orphelinat dans le village de Badja.

En juillet 1990, c'est le premier voyage en camion a permis l'acheminement de 3 m3 de médicaments. A chaque voyage familial, l'équipe emporte de 100 à 150 kg de médicaments et matériels médicaux. Une dizaine d’envois par Aviation sans Frontières (environ 7 colis à chaque fois) sont organisés. En mai 1996, 36 colis sont envoyés par le biais de l’Ambassade du Togo.

 

A partie de 1996, ESFT organise l'envoi par avion de livres et matériels scolaires puis de produits réactifs et médicaments (laboratoire de biologie).

Novembre 1999 marque la mise en place d’une O.N.G. au TOGO, avec l"ouverture quelques mois plus tard d’un compte bancaire à Lomé (Togo) crédité de 40 000 F ( 20 000 F conseil général, 10 000 F association " 1,2,3 soleil ", 3000 F Mairie de Quessoy et 7000 F vente de cartes postales, membres, kermesses etc).

 

En 2000, une équipe de ESFT se rend sur place pour lancer à Badja l’agrandissement du dispensaire avec une salle d’accouchements et deux salles de médecine de 12 lits ( 50 m2) chacune. Le dispensaire, qui est maintenant opérationnel avec un nouvel infirmier, une accoucheuse et deux aides, est approvisionné régulièrement en médicaments essentiels par ESFT et contribue à l’amélioration du niveau de santé de la population.

En novembre 2000, le Dr Patrice BOSSARD et son épouse Pascale, sage-femme se rendent sur place pour une semaine de consultations avec approvisionnement en médicaments gratuits : 400 malades sont vus en 5 jours (lèpres, dysenteries, paludismes, pneumonies, tuberculoses, sida, grossesses, nourrissons, accouchements, piqûres de serpent...).

L’inauguration officielle a lieu le 8 novembre 2000 au son du tam-tam, en présence des chefs traditionnels (couronne en bois) et des représentants du gouvernement Togolais. Les groupes de danseurs et les chorales du village agrémentent de leurs spectacles colorés les discours solennels des intervenants.

Par ailleurs, l’école publique de "l’Hôpital en Quessoy" donne à l’école de Badja, comme chaque année, les gains de sa Kermesse (1300 F) pour l’achat de tables et fournitures scolaires.

En décembre 2000, Emilie Bossard crée le site internet de l'ESFT.

En 2001, c'est l’envoi par bateau d’un camion vers Lomé chargé de 10 m3 de médicaments, matériel médical, fournitures scolaires, vêtements etc... En juillet 2001, des consultations gratuites au dispensaire sont réalisées par le Dr François BOUILLOUD, Interne ORL et le Dr Patrice BOSSARD, (800 consultations en une semaine !).

 

De nombreuses femmes enceintes consultent et prévoient d’accoucher au dispensaire et non "à la case" comme il est habituel ici.

En janvier 2002, l'achat de 300 m2 de tôles et de chevrons permet la réfection de la toiture de l’école primaire publique de Badja. Cette même année, l'ESFT achète du matériel ( 5 brouettes, 7 coupe-coupe, 7 pelles, 7 pioches, 7 paires de bottes, 7 paires de gants ) qui est remis officiellement à un groupe de 7 bénévoles qui s’engagent en échange à assurer l’entretient des abords du village (chemins, places, décharge, fossés...).

En2003, l'équipement du dispensaire de Badja se poursuit avec la fourniture de 2 lits de néonatalogie, 2 brancards roulants, 3 fauteuils roulants, 1 table d’examen, 1 table gyneco, 1 balance pédiatrique, désinfectants, gants stériles, médicaments, solutés de perfusion, tubulures, aiguilles etc.

 

En mai 2003, l'ESFT apporte son soutien logistique pour la construction d’un dispensaire dans le nord à Alibi (préfecture de Tchamba ) à l’association " ENSEMBLE POUR LE TOGO " de Bordeaux 

La construction de 3 bâtiments de WC publics dans le village, en 2003, permet d’améliorer considérablement l’état sanitaire local et fait reculer les maladies parasitaires et bactériennes.

2003 voit la poursuite des parrainages destinés à scolariser les 60 enfants qui ne peuvent aller à l’école, faute de moyens, pour la plupart orphelins ou enfants abandonnés. Ils ont à cœur de bien travailler en classe afin que leur parrain soit fier d’eux !

 

L'ESFT scolarise un enfant pendant 1 an avec les 20 Euros généreusement donnés par le parrain. Les filleuls correspondent de façon personnalisée avec leur parrain qui reçoit une photo de l’enfant et son adresse. Plusieurs parrains rendent visite à leur filleul dans un avenir proche. 

En 2003, 300 livres de différentes matières et classes sont offerts par le Collège de Moncontour sont remis aux élèves du collège de Badja. L’école des sourds " EPHPHATA " de Lomé se voit dotée d’un ordinateur complet, imprimante, carte son et micro (don de la Banque de France de St Brieuc à ESFT) pour utilisation d’un logiciel d’aide à la parole.

Parallèlement, un programme de développement de l’élevage à Badja est lancé, avec la lise en route au printemps 2003 d’un élevage de porcs sous le contrôle de notre représentant Siegfried VIDJRO. Un bassin de pisciculture à Badja est mis en service en juin alimenté par un puits, une pompe et un groupe électrogène.

L’année 2004 a été consacrée à la préparation des différents projets qui verront leur aboutissement en 2005 : échanges avec le ministre de la santé Mme Suzanne EHO pour obtenir l’autorisation de construire une unité de soins à Lomé renouvellement de " l’accord - programme " qui régit nos rapports avec le gouvernement Togolais (statut d’O.N.G.) demande d’un " accord d’établissement " qui officialise le siège d’ESFT à Lomé, et doit faciliter les démarches, obtentions de visas, sortie de containers du port, stages d’étudiants etc. rassemblement de matériel médicochirurgical, radiographique, scolaire, machines à coudre professionnelles, etc.

 

Les démarches pour l’obtention d’un camion radiographies réformé par le Conseil Général des Côtes d’Armor aboutissent ainsi que son financements (concert, vente d’artisanat, sollicitation de sponsors...).

L'année 2006 est très riche, avec la création d’une unité de soins de premier secours à Lomé, l'envoi d’un container de 40 m3 de matériel médical et scolaire, l'arrivée du camion " radiographie laboratoire " par bateau, la création d’un centre d’apprentissage à la couture, la construction de la 2ème tranche de 3 WC publics à Badja et la poursuite de l’action parrainage et de soutien aux écoles.

En avril 2006, c'es le déplacement au Togo d’une équipe de football savoyarde et la construction d’une tribune/vestiaire au stade de Badja.

Capture d’écran 2021-03-10 à 23.41.29.pn